Applications

Quelles sont les applications possibles ?

Ces technologies existent depuis moins de 10 ans. Ce sont avant tout des protocoles informatiques tout comme Internet, le Mail, le Web ou la Visioconférence.

Les applications décentralisées (aussi appelé « Dapps » ) permettent :

  • Le design monétaire numérique
  • Les contrats intelligents
  • Le financement participatif
  • Les levées de fond
  • Le vote électronique
  • La création de titres numériques (passeports, titres de propriétés, parts sociales d’une entreprise)
  • Le système d’agent (sorte virus offrant des services et pouvant s’autogérer)

Toutes ses applications misent les unes à cotés des autres permet la mise en place d’une gouvernance décentralisée. Dans le contexte du mouvement, on peut imaginer de mettre en place un système de vote centralisé, d’émettre toutes sortes de titres numériques, ou bien d’organiser une collecte de fonds destinés à financer quelques belles actions à venir.

Contribuer financièrement à une organisation ?

Il est possible de mettre en place une plateforme de financement participatif via la Multisignature de BIP 0010 du protocole informatique Bitcoin. Le système de Multisignature permet la gestion de collectes de façon transparente avec un niveau de sécurité maximum. Lors de la création d’un portefeuille en MultiSig, les adresses peuvent être contrôlées par une multitude de participant. Le nombre de participant d’un portefeuille géré en MultiSig varie entre 2 et 16 personnes.

Les portefeuilles de MultiSig pour Bitcoin :

Le principale avantage est de permettre à n’importe qui aux quatre coins du monde de contribuer financièrement à une organisation, y compris pour des petits montants. Les frais de transactions sont quasi-nuls. En euro, centraliser ces collectes n’est pas pertinent et les risques de dérives et/ou conflits sont évidents. Plusieurs initiatives existent : cagnottes physiques en espèces, “pots communs” divers et (a)variés, etc.

Lors des protestations en Ukraine en 2014, Bitcoin était une alternative viable face à PayPal.

Collectes décentralisées

Principe

Chaque commission peut disposer d’une adresse. Créer une adresse bitcoin simple prend 10 secondes. Il convient de ne jamais laisser une clé privée (qui permet de disposer de l’argent) ni sur un serveur, ni sur un appareil connecté à Internet. On crée une adresse en local puis on imprime la clé privée en 3 exemplaires. Un pour vous et les deux autres à deux personnes de confiance. C’est ce qu’on appelle le “stockage à froid”. Il faut aussi savoir qu’en Bitcoin les transactions sont irréversibles et qu’il est strictement impossible de récupérer les sous en cas de perte de clé privée.

Avantages

  • Gestion très simple
  • Risques de dérives moins élevés
  • Les donateurs savent précisément ce qui est fait avec leurs dons

Défauts

  • Peut générer de la confusion sur les réseaux
  • Risque de perte de clé privée et de l’argent associé

Collecte centralisée

Principe

Une adresse « officielle » peut être mise en place :

  • On désigne 5 ou 6 personnes (tirées au sort parmi des volontaires)
  • Chacune d’entre elles télécharge une appli qui permet cette fonctionnalité, type Copay, BitGo ou Electrum (toutes open source)
  • Chacune imprime et confie un back-up à au moins une personne de leur choix.
  • On publie de façon officielle l’adresse publique (Vote en AG + feu vert de la Commission Communication)

Pour ce qui est de la dépense, il n’y a aucune urgence. On débloque les sous seulement sous ces deux conditions :

  • Quand on dispose d’une structure capable d’accueillir ces fonds
  • Quand la foule aura voté une ou plusieurs actions précises

Quand l’AG le décidera, ces personnes se réuniront pour procéder au déblocage, transfert et répartition des fonds.

Avantages

  • Les donateurs donneront plus s’ils savent que les sous seront dépensés sur une action collective importante votée en AG
  • Voir le solde monter peut être utile pour motiver les gens à organiser ce type d’action.
  • Les donateurs savent précisément ce qui est fait avec leurs dons

Défauts

  • Les risques de dérives sont plus élevés : il ne faudrait pas que ces 5 ou 6 personnes se cassent avec le pognon…

Plan du site :